Skip to content

Prise

March 05, 2019

1. 周日早上去攀岩。与一周前的首次尝试相比,手指与小臂肌肉适应了许多,虽然力量还十分不足,但好在不会几次尝试后便到达极限。离开前看见一个男生攀爬着中等难度的路线。仔细看时,才发现他没有左手:左侧胳膊结束在上臂的光滑末端。他一边用右手五指紧紧抓住墙壁上的凸起,一边用左臂寻找稳固的支撑点,双脚交替着向上攀登。在失败之后,重新开始。

之前读 Merleau-Ponty 时遇到 « Prise du corps sur le monde » 这一说法。corps – 身体, monde – 世界,prise : 抓握,搏斗(像是柔道)中的抓法,把手,岩壁上的支点; avoir du prise sur : 产生作用/影响。合在一起:身体对于世界的把握,可能采取的行动方式,取向与位置,决定着我与世界的关系。

在这一时刻重新体验这些概念。手握紧凸起或伸入缝隙,脚踩着支点,并不时地转动身体,移动重心,向上攀爬。每一个人凭借自身身体,决定一种把握与上升的路线。四肢与隐藏在岩壁中的重力对抗,却也更靠近力量的源头。

或许以相似的方式,我们得以理解生活、世界。prise 来自动词 prendre, 正如 comprendre – 理解。面对生活抛出的一个个问题(像是岩壁上散布的支点),在不断尝试中得以把握他们,以身体的感觉与直观发现其中的秩序,以动作连结起所有感知;在获得解答的同时,也开始真正地理解问题。Com-prendre :把握全体。

2. 回想起去年在瑞士 Lauterbrunnen 一次未做准备的徒步经历。虽然因道路不通而原路返回(在快天黑之前),但曾有如此感受:

一种最为深切的活着的感觉:在危险或是风险之中,双眼与大脑与手脚协同,在石阶表面寻找落脚点并伸脚踏上,同时手伸向下一段绳索;面对眼前的无数的可能性,精神与身体同时运动,寻找最速下降的轨迹。体会到自然的无边与自身的渺小,同时却感觉自身与自然融于一体,参与最古老也最激烈的游戏:在自然与必然之中探索。时间不再在我之外,而是一种体验模式,经验的组成:时间从内部决定着我的方向。

3. 时间。周六晚上去 Opéra Garnier 看了 Hommage à Jerome Robbins, 其中巴赫大无的一部分恰好是 Mathias Heymann. 美妙的音乐性。如果说普通的舞者可以抓住乐句的两端:从这一刻开始,到这一刻结束,而他表现着全部的过程,空间在时间中的延展,纯粹的运动(像是 Sylvie Guillem)。也因此毫无刻意,当音乐与舞蹈同时停止,一种惊讶的完成,发觉了某种秘密 — surprendre.

4. 尼采的秘密与永恒轮回的选择,Deleuze 曾这样写道:

Le secret de Nietzsche, c’est que l’éternel Retour est sélectif. Et doublement sélectif. D’abord comme pensée. Car il nous donne une loi pour l’autonomie de la volonté dégagée de toute morale : quoi que je veuille (ma paresse, ma gourmandise, ma lâcheté, mon vice comme ma vertu), je « dois » le vouloir de telle manière que j’en veuille aussi l’éternel Retour. Se trouve éliminé le monde des « demi-vouloirs », tout ce que nous voulons à condition de dire : une fois, rien qu’une fois. Même une lâcheté, une paresse qui voudraient leur éternel Retour deviendraient autre chose qu’une paresse, une lâcheté : elles deviendraient actives, et puissances d’affirmation.

Et l’éternel Retour n’est pas seulement la pensée sélective, mais aussi l’Être sélectif. Seule revient l’affirmation, seul revient ce qui peut être affirmé, seule la joie retourne. Tout ce qui peut être nié, tout ce qui est négation, est expulsé par le mouvement même de l’éternel Retour. Nous pouvions craindre que les combinaisons du nihilisme et de la réaction ne reviennent éternellement. L’éternel Retour doit être comparé à une roue ; mais le mouvement de la roue est doué d’un pouvoir centrifuge, qui chasse tout le négatif. Parce que l’Être s’affirme du devenir, il expulse de soi tout ce qui contredit l’affirmation, toutes les formes du nihilisme et de la réaction : mauvaise conscience, ressentiment…, on ne les verra qu’une fois.

在困难的岩壁前一次次尝试,反复的上升与下降,或是在同样音乐中的一次次舞蹈:在重复中把握、肯定自身,当虚无与被动被消去。

← PrevNext →